« Isoler – Tracer – Tester »

Document en date du 2/09/2020, réalisé à partir de la « FAQ » du Ministère de l’Education Nationale

Une procédure particulière a été élaborée par le Ministère des solidarités et de la santé, et le Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports pour réagir sans délai et de manière proportionnée en cas d’apparition de cas confirmés de Covid- 19 parmi les élèves et les personnels (traçage des contacts, politique de test, mesure d’isolement voire de fermeture partielle ou totale d’une école ou d’un établissement si la situation le justifie).

Dans cette hypothèse, les élèves bénéficieront de la continuité pédagogique à distance.

Quelles sont les précautions à prendre avant de conduire son enfant à l’école ?

Les parents d’élèves jouent un rôle essentiel. Il leur est demandé de prendre les précautions suivantes avant de conduire leurs enfants à l’école :

  • Surveiller l’apparition de symptômes chez leurs enfants notamment par la prise de température avant le départ pour l’école ;
  • En cas de symptômes évocateurs du Covid-19 ou de fièvre (38°C ou plus), l’enfant ne doit pas se rendre à l’école et les parents prennent avis auprès du médecin traitant qui décide des mesures à prendre ;
  • Ne pas conduire à l’école les élèves ayant été testés positivement au SARS-Cov2, ou dont un membre du foyer a été testé positivement, ou encore identifiés comme contact à risque ;
  • Informer le chef d’établissement s’ils ne conduisent pas leur(s) enfant(s) à l’école en précisant la raison ;
  • Avoir une hygiène stricte des mains comprenant le lavage au départ et au retour à la maison.

Il est essentiel que les parents informent immédiatement l’établissement scolaire si l’élève ou un autre membre du foyer est atteint de la Covid-19, ou encore s’ils ont été identifiés contacts à risque. Un défaut d’information rapide ne permettrait pas de repérer et interrompre les chaînes de transmission dans l’espace scolaire.

Que se passe-t-il si une personne accueillie présente des symptômes dans l’école et l’établissement ?

Dans l’hypothèse où une personne accueillie présente des symptômes au sein de l’établissement, la conduite à tenir est la suivante :

  • Isolement immédiat de la personne dans l’attente du retour à domicile ou de la prise en charge médicale :
    • S’il s’agit d’un adulte : avec un masque
    • S’il s’agit d’un élève : en salle 02, pour permettre sa surveillance par un adulte dans l’attente de son retour à domicile ou de sa prise en charge médicale, avec un masque ;
  • Respect impératif des gestes barrière ;
  • S’il s’agit d’un élève, appel sans délai des parents/responsables légaux pour qu’ils viennent chercher l’élève en respectant les gestes barrière, ou bien qu’ils envoient un email autorisant le départ de leur enfant ;
  • Rappel par le chef d’établissement de la procédure à suivre à savoir : éviter les contacts et consulter le médecin traitant ou la plateforme Covid-19 qui décide de l’opportunité et des modalités de dépistage le cas échéant.
  • Le chef d’établissement indique au personnel ou aux représentants légaux de l’élève qu’il ne doit pas revenir à l’école dans l’attente d’un avis médical.

Dans l’attente de l’avis médical, les activités scolaires de l’école ou de l’établissement se poursuivent en respectant avec attention les mesures du protocole sanitaire.

Le chef d’établissement incite les représentants légaux ou le personnel concernés à lui transmettre les informations nécessaires au suivi de la situation (confirmation ou non de l’atteinte par la Covid-19).  A défaut d’information, l’élève ou le personnel ne peut revenir dans l’établissement qu’au terme d’un délai de 14 jours.

Quelles sont les consignes en cas de « cas confirmé » dans l’établissement ?

Si un personnel ou un élève est « cas confirmé », la conduite à tenir est la suivante :

  • Les responsables légaux s’il s’agit d’un élève ou le personnel avisent sans délai le chef d’établissement du résultat positif du test ou de la décision médicale confirmant l’atteinte par la Covid-19 et, le cas échéant, de la date d’apparition des symptômes ;
  • L’élève ou le personnel « cas confirmé », placé en isolement, ne doit pas se rendre à l’école avant le délai défini par son médecin (au plus tôt 10 jours après le test) ;
  • Le chef d’établissement informe immédiatement le Rectorat de Paris et l’agence régionale de santé (ARS) ;
  • Le chef d’établissement élabore la liste des personnes, élèves ou personnels, susceptibles d’être contacts à risque au sein de l’établissement scolaire ;
  • Le chef d’établissement, par mesure de précaution, met en place des mesures d’éviction de ces personnes en attendant la confirmation des cas contacts à risque par l’ARS ;
  • L’élève ou le personnel que l’ARS ne considère pas « contact à risque » rejoint l’établissement scolaire ; L’ARS est responsable du recensement, de l’information et du suivi des personnes contact à risque et arrête la stratégie de dépistage adaptée.

Les responsables légaux ou les personnels sont-ils informés s’il y a un ou des « cas confirmés » au sein de leur école ou établissement scolaire ?

 Oui. Il appartient au chef d’établissement de prévenir les personnels et les responsables légaux, que suite à un cas confirmé dans l’établissement :

  • Soit leur enfant ou le personnel n’est pas identifié comme contact à risque à ce stade malgré la présence d’un cas à l’école ou dans l’établissement : il vient à l’établissement. La famille surveille l’apparition d’éventuels symptômes.
  • Soit leur enfant ou le personnel est susceptible d’être personne contact à risque et que par mesure de précaution il ne doit pas venir dans l’établissement jusqu’à la décision de l’ARS ;

Après avis de l’ARS, le chef d’établissement indique aux personnels ou responsables légaux des élèves s’ils sont ou non contacts à risque. Si le personnel ou l’élève n’est pas contact à risque, il revient dans l’établissement scolaire.

L’enfant dont au moins l’un des parents est identifié comme « cas confirmé » ou présente des symptômes évoquant le Covid-19 doit-il se rendre dans son école ou son établissement scolaire ?

Non, les parents s’engagent à ne pas mettre leur(s) enfant(s) à l’école en cas d’apparition de symptômes évoquant un Covid-19 ou dans l’hypothèse d’un cas confirmé dans le foyer de l’enfant dans le délai prescrit par un médecin (au maximum 14 jours). L’enfant bénéficie alors de la continuité pédagogique mise en œuvre par son établissement scolaire.

 

 

LYCEE SAINT THOMAS D’AQUIN

Document spécifique au lycée Saint Thomas d’Aquin
Réalisé à partir du protocole sanitaire de l’Education nationale

 

Guide sanitaire rentrée scolaire dans le contexte Covid-19

Le présent guide repose sur les prescriptions émises par le ministère de l’Education Nationale de la jeunesse et des Sports au vu des avis rendus par le Haut Conseil de la Santé publique, le 26 Août 2020, ainsi que sur les dispositions réglementaires en vigueur à la date de la rentrée.

Les parents d’élèves jouent un rôle essentiel. Ils s’engagent à ne pas mettre leurs enfants au lycée en cas de fièvre (38 °C ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes (évoquant la Covid-19 chez l’élève ou dans sa famille). Les personnels doivent s’appliquer les mêmes règles. Les accompagnateurs ainsi que les intervenants extérieurs peuvent entrer dans les bâtiments scolaires après nettoyage et désinfection des mains. Ils doivent porter un masque de protection.

Dans les espaces clos (salles de classe, CDI, restaurant scolaire, etc.), la distanciation physique n’est plus obligatoire lorsqu’elle n’est pas matériellement possible ou qu’elle ne permet pas d’accueillir la totalité des élèves. Dans les espaces extérieurs, la distanciation physique ne s’applique pas.

Toutefois, les élèves doivent porter le masque de protection, dans les espaces clos et extérieurs, lors de leurs déplacements ainsi qu’en classe lorsque la distanciation d’un mètre ne peut être garantie et qu’ils sont placés face à face ou côte à côte.

Les gestes barrière doivent être appliqués en permanence, partout, et par tout le monde. À l’heure actuelle, ce sont les mesures de prévention individuelles les plus efficaces contre la propagation du virus.

1 L’application des gestes barrière

  • Le lavage des mains

Le lavage des mains est essentiel. Il consiste à laver à l’eau et au savon toutes les parties des mains pendant 30 secondes. Le séchage doit être soigneux si possible en utilisant une serviette en papier jetable, ou sinon en laissant sécher ses mains à l’air libre.
À défaut, l’utilisation d’une solution hydro alcoolique peut être envisagée. Des distributeurs sont installés dans les lieux suivants :

  • Entrée du lycée : 2 distributeurs mis en place par le personnel de l’accueil à l’extérieur du lycée à 8h00, 9h00 et 13h15 ;
  • Entrée du self (1 poste en haut de l’escalier et 1 poste sur la zone de contrôle des cartes) ;
  • Salles de classe (à l’entrée de la salle) et laboratoire (sur paillasse du professeur) ;
  • Salle des professeurs, bureau vie scolaire, administration.

Le lavage des mains doit être réalisé, a minima :

  • À l’arrivée dans l’établissement ; 
  • Avant chaque repas ; 
  • Après être allé aux toilettes.

Le lavage des mains aux lavabos peut se réaliser sans mesure de distance physique.

Remarque du lycée : Nous conseillons aux personnels et élèves de se munir de son propre flacon de gel hydroalcoolique.

  • Le port du masque

Pour les personnels

Le port d’un masque « grand public » est obligatoire pour les personnels dans les situations où la distanciation d’au moins un mètre ne peut être garantie dans les espaces communs de l’établissement, notamment la salle des professeurs. Le port du masque n’est pas obligatoire pour les personnels lorsqu’ils sont à une distance d’au moins un mètre des élèves.  

Lorsque le masque n’est pas utilisé, il peut être soit suspendu à une accroche isolée, soit replié sans contacts extérieur/intérieur (ne pas le rouler) et stocké dans une pochette individuelle.

Pour les élèves

Les recommandations des autorités sanitaires sont les suivantes : 

  • Pour les lycéens, le port du masque « grand public » est obligatoire durant toute la journée, en intérieur et en extérieur, dans l’enceinte du lycée.

Remarque : L’avis du médecin traitant de la famille peut déterminer des conditions particulières du port du masque pour les élèves présentant des pathologies (Certificat médical obligatoire).

Il appartient aux parents de fournir des masques à leurs enfants.

L’établissement pourra distribuer, à titre exceptionnel, des masques, en cas de détérioration.

  • La ventilation des classes et autres locaux

L’aération des locaux est fréquente (toutes les trois heures). Elle dure au moins 10 à 15 minutes et est assurée au moins trois fois par jour (avant l’arrivée des élèves, durant les récréations et la pause méridienne ainsi que le soir pendant le nettoyage des locaux).

En cas de ventilation mécanique (restaurant scolaire et salle Pastoral/audio), il s’agit de s’assurer de son bon fonctionnement et de son entretien.

2 La limitation du brassage des élèves

La limitation du brassage entre classes et groupes d’élèves n’est plus obligatoire. Les personnels et les lycéens portent un masque durant leurs déplacements.

3 Le nettoyage et la désinfection des locaux et matériels

Le nettoyage et la désinfection des locaux et des équipements sont une composante essentielle de la lutte contre la propagation du virus. Il revient à l’établissement de l’organiser selon les principes suivants :

  • Un nettoyage des sols et des grandes surfaces (tables, bureaux) est réalisé au minimum une fois par jour. 
  • Un nettoyage désinfectant des surfaces les plus fréquemment touchées par les élèves et personnels dans les salles et autres espaces communs (comme les poignées de portes) est également réalisé au minimum une fois par jour en fin de journée.
  • Les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées après chaque service.

 

4 La formation, l’information et la communication

La direction de l’établissement établit un plan de communication détaillé pour informer et impliquer les élèves, leurs parents et les membres du personnel dans le but de limiter la propagation du virus. 

Le personnel 

Le personnel de direction, les professeurs ainsi que tous les autres personnels sont formés aux gestes barrière, aux règles de distanciation physique et au port du masque pour eux-mêmes et pour les élèves dont ils ont la charge le cas échéant.

Les parents 

Ils sont informés clairement :

  • Des conditions de fonctionnement de l’école ou de l’établissement et de l’évolution des mesures prises ; 
  • De leur rôle dans le respect des gestes barrière (explication à leur enfant, etc.) ;
  • De la surveillance d’éventuels symptômes chez leur enfant avant son départ pour le lycée (la température doit être inférieure à 38°C) ;
  • Des moyens mis en œuvre en cas de symptômes chez un élève ou un personnel ;
  • De la procédure lors de la survenue d’un cas, qu’il concerne son enfant ou un autre élève ;

Les élèves 

Les élèves bénéficient d’une information pratique sur les gestes barrière dont l’hygiène des mains.

Une attention particulière doit être apportée aux élèves en situation de handicap pour leur permettre, en fonction de leur âge, de réaliser les gestes barrière et de distanciation par une pédagogie, des supports ou, le cas échéant, un accompagnement adapté.