Petits Poucets, une exposition de l’atelier Arts plastiques


L’exposition Petits Poucets présente une quinzaine de travaux réalisés par les élèves de l’enseignement optionnel d’arts plastiques du lycée Saint Thomas d’Aquin, dans le cadre d’un partenariat engagé avec le Centre d’art contemporain d’Ivry le Crédac depuis le mois de janvier 2022.
Conçu dans la durée et le déplacement, ce projet s’est développé à partir de l’exposition GRAIN de Simon Boudvin, qui s’est tenue au Crédac du 15 janvier au 19 mars 2022.
En modifiant le format habituel du cours (des séances plus longues le weekend), les lieux dans lesquels il s’est tenu (le Crédac et le patrimoine architectural d’IvrysurSeine), et en offrant aux élèves la possibilité de travailler seuls ou en groupe, nous avons cherché à valoriser le processus de la recherche et une forme d’autonomie dans la démarche de ces derniers.


Cette confiance, que le Crédac accorde à ses artistes en résidence, est parfois difficilement compatible avec le rythme scolaire, mais s’est montrée extrêmement constructive et bénéfique dans ce contexte particulier.
Ainsi, à partir de deux visites au Crédac, de temps de recherches, de réflexion et de pratique en classe, des propositions variées et personnelles ont émergé progressivement.
L’aboutissement de ce travail était une présentation par les élèves de leurs travaux dans le cadremême de l’exposition de Simon Boudvin au Crédac, en présence de l’artiste et du public.
De est née l’idée de restituer ces travaux au lycée, en conduisant cette fois les élèves à s’interroger sur les enjeux de l’exposition (parcours, titres des travaux, titre de l’exposition, visuels, outils de communication, de médiation…).
Le titre Petits Poucets, proposé par un élève de première, renvoie d’une part au titre de l’exposition de Simon Boudvin (GRAIN), mais également à la question de l’accès à l’autonomie, des repères qui permettent à l’élève de s’orienter, de la relation à l’autorité et à l’institution, et de la façon dont cette dernière est amenée à se transformer et à évoluer.
Enfin, l’évocation du conte de Charles Perrault renvoie chacun à son propre imaginaire et influe sur la lecture d’ensemble de cette proposition.

Avec :
Louis, Myrtille, Téa, Anastasie, Edgar, Iris, Edgar, Jessica, Avril, Grégoire, Adrien, Elsa, Jules,Ines, Louise, Raphaël, Nathan, Emilie, Gabrielle, Myrtille,  Asim, Isaure, Phénicia, Stella, Louise, Louis, Tommyvet Ophélie.